FANDOM


Histoire de la magie
 vo  A History of Magic
PM-a-history-of-magic-lrg
Informations univers fictif
AuteurBathilda Tourdesac
SujetHistoire de la magie
ÉditeurLes Petits Livres rouges[1]
Date d'édition1947[1]
VendeurFleury et Bott
Prix2 Gallions[2]
PropriétaireÉlèves de Poudlard
UtilisationManuel de Poudlard
Informations univers réel
Première apparitionHarry Potter à l'école des sorciers, Le Chemin de Traverse
Dernière apparitionHarry Potter et les Reliques de la Mort, La biche argentée
Fiche Pottermore
Fiche Pottermore (Fleury et Bott)
Fiche Pottermore (Malle)

Guillemets

Hermione Granger : Harry, t'est-il jamais arrivé d'ouvrir Histoire de la magie ?
Harry Potter : Heu... J'ai dû y jeter un coup d'œil quand je l'ai acheté, ce jour-là, c'est tout...
— Lors de la chasse aux Horcruxes[src]


Histoire de la magie est un livre écrit par Bathilda Tourdesac en 1947 et utilisé comme manuel de Poudlard en cours d'histoire de la magie. Il fait partie de la liste d'achats des fournitures scolaires de première année et des livres emmenés par Hermione Granger lors de la chasse aux Horcruxes.

Contenu

Histoire de la magie jusqu'à la fin du XIXe siècle (HP7-16)
Hedwige (HP1-6)
Crémation des sorcières au XIVe siècle, Gwendoline la Fantasque, sortilège de Gèle-Flamme (HP3-1)
Essai de classification des créatures magiques lors d'un conseil des sorciers au XIVe siècle (AF)
Code international du secret magique, villages de Tinworth, Flagley-le-Haut et Loutry Ste Chaspoule, Godric Gryffondor, Bowman Wright (HP7-16)

Extraits

Guillemets

Au Moyen-Âge, les personnes dépourvues de pouvoirs magiques (appelées communément Guillemets1MoldusGuillemets2) ressentaient une terreur particulière à l'égard de la sorcellerie, mais étaient souvent incapables de reconnaître ceux qui la pratiquaient vraiment. Lorsque, par extraordinaire, un sorcier ou une sorcière doté de réels pouvoirs magiques était capturé, sa condamnation au bûcher n'avait aucun effet. Le condamné se contentait de jeter un simple sortilège de Gèle-Flamme, puis faisait semblant de se tordre de douleur dans l'apparente fournaise alors qu'en réalité, il n'éprouvait qu'une agréable sensation de chatouillis. Gwendoline la Fantasque, par exemple, était toujours ravie de se faire brûler vive, à tel point qu'elle s'arrangea pour être capturée quarante-sept fois sous divers déguisements.
— Crémation des sorcières au XIVe siècle[src]


Guillemets

Après la signature du Code international du secret magique en 1689, les sorciers se cachèrent définitivement. Il était sans doute naturel qu'ils forment alors leurs petites communautés au sein de la grande. De nombreux villages et hameaux attirèrent ainsi des familles magiques qui s'associèrent pour assurer leur protection et s'apporter une aide mutuelle. Les villages de Tinworth en Comouailles, Flagley-le-Haut dans le Yorkshire et Loutry Ste Chaspoule sur la côte Sud de l'Angleterre, devinrent les lieux de résidence bien connus de familles de sorciers qui vivaient parmi des Moldus tolérants – et parfois soumis à des sortilèges de Confusion. Le plus fameux de ces endroits semi-magiques est sans doute Godric's Hollow, un village du sud-ouest de l'Angleterre, lieu de naissance du grand sorcier Godric Gryffondor, et où Bowman Wright, l'ensorceleur de métaux, forgea le premier Vif d'or. Le cimetière est rempli de noms d'antiques familles de sorciers et c'est sans doute là qu'il faut voir l'origine des histoires de fantômes attachées pendant des siècles à la petite église locale.
— Code international du secret magique[src]


Guillemets

Il était difficile d'entendre quoi que ce soit dans le vacarme provoqué par les hurlements rauques des Diricos, les gémissements des Augureys et les chants criards et incessants des Focifères. Pendant que les sorciers et les sorcières s'efforçaient de consulter les papiers disposés devants eux, divers lutins et fées tourbillonnaient autour d'eux en gloussant et jacassant. Une douzaine de trolls commencèrent à dévaster la salle à l'aide de leurs massues tandis que les harpies rôdaient un peu partout à la recherche d'enfants à dévorer. Au moment où le chef du conseil se levait pour ouvrir la séance, il glissa sur une carotte de Porlock et se précipita hors de la salle en poussant des jurons.[3]
— Un essai de classification des créatures magiques[src]

Histoire

1991 - 1992

Hagrid accompagne Harry Potter sur le Chemin de Traverse pour acheter ses fournitures scolaires. Harry achète ses manuels chez Fleury et Bott. (HP1-5)

Harry feuillette son manuel le jour même et s'inspire d'une sorcière citée pour nommer sa chouette Hedwige. (HP1-6)

1993 - 1994

Harry cherche des informations dans son manuel afin de rédiger un devoir de vacances d'histoire de la magie. (HP3-1)[4]

1997 - 1998

Harry ramasse des morceaux de papier dans la chambre de Sirius Black au 12, square Grimmaurd, dont une feuille d'une ancienne édition de ce livre. (HP7-10)

Hermione lit un passage à Harry où il est fait mention de Godric's Hollow pour étayer sa supposition que l'épée est cachée dans le lieu de naissance de Godric Gryffondor. (HP7-16)

Plus tard, elle lit son ancien manuel à la lumière de sa baguette. (HP7-19)

Apparitions

Notes

  1. 1,0 et 1,1 (AF)
  2. (PM)
  3. Dans Les Animaux fantastiques, les dates de première publication d'Histoire de la magie (en 1947) et de Vie et habitat des animaux fantastiques (en 1927), constituent un anachronisme pour la présence de ce passage. Il reste néanmoins possible qu'il ait été rajouté lors d'une édition ultérieure de Vie et habitat des animaux fantastiques.
  4. Dans les premières éditions de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, le livre est attribué par erreur à Adalbert Lasornette.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard